Des relations épanouissantes

Rencontre avec Thomas d’Ansembourg

Lundi 21 novembre dernier, j’ai eu la chance d’assister à une conférence de Thomas d’Ansembourg à Metz. Cet homme sait mettre des mots et expliciter ce qui se passe en chacun de nous avec une précision et une bienveillance impressionnante !

Avec mon ami Philippe Bianco de Lourdes, nous échangeons souvent autour de la CNV et de la CNV-H (Communication non violente – holistique ). Nous sommes tous les deux engager depuis plusieurs années dans un chemin de connaissance de soi avec un besoin de trouver du sens à ce que nous vivons. Dans cette direction, la clarification, dans les deux sens, à la fois y voir clair et être explicite sont des points qui nous tiennent à cœur. Les livres, conférence et probablement – je n’y ai pas encore participé – les atelier de Thomas d’Ansembourg apporte de l’eau à notre moulin. Sa manière d’explorer notre intérieur me parle en profondeur !

Dans son livre « Cessez d’être Gentil, Soyez Vrai », Thomas d’Ansembourg parle de la relation aux autres oui mais surtout à soi. Être en relation avec Soi-même pour mieux interagir, s’exprimer, se comprendre et par là même, comprendre les autres ! Revenir à soi pour pouvoir aller vers l’autre de manière plus juste, plus vrai.

En plus du partage de son propre cheminement, le récit – ici sous la forme d’un texte illustré – nous ouvre les portes des fondamentaux de la CNV (communication non violente). Le tout avec beaucoup d’humour et de compréhension face à notre appréhension mentale et culturelle de notre existence.

Reconnaître nos besoins est aussi un sujet de prédilection en equi-coaching. Les chevaux m’ont appris à être plus explicite. Cela commence par avoir une idée claire de l’action souhaitée. Ensuite définir une stratégie pour la mettre en place et s’impliquer avec l’énergie nécessaire et l’écoute et l’adaptation selon comment le cheval réagit à ma proposition. Par exemple : si je souhaite demander à ma jument de changer de côté. Elle marche à ma droite, je souhaite qu’elle passe à ma gauche (c’est mon idée claire). Je ferme la porte à droite en tendant mon bras (ma stratégie). La jument passe derrière moi mais ne se positionne pas à ma gauche. Je dois m’adapter et remettre en avant la jument pour cela je l’aide en tournant vers la gauche et en la sollicitant en arrière de son épaule droite (2 adaptations, une position différente et une sollicitation).

La relation aux chevaux est comme une métaphore de nos relations humaines. Améliorer sa communication aide à notre positionnement et renforce la confiance en soi. Au plus je suis précis, objectif et explicite, au plus je deviens compréhensible. Les livres de Thomas, nous aident en ce sens et les lexiques de vocabulaire en fin de livres sont une aide précieuse.

Je vous recommande aussi du même auteur :

Pour plus d’information sur Thomas d’Amsembourg, visiter son site web !

Ci-dessous, retrouvez la un extrait d’une de ces conférence

Pour nous suivre sur les réseaux, aimez nos pages :

Pour découvrir d’autres livres, inscrivez-vous à notre lettre de nouvelles :

2 commentaires sur « Des relations épanouissantes »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :